Construction d’un EHPAD et reconstruction d'un ESAT à Montesson (78)

La Fondation Léopold Bellan construit actuellement un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 84 lits et d’un centre d’accueil de jour (CAJ) de 10 places à Montesson (78). Cet établissement sera 100 % habilité à l'aide sociale. Il répondra aux besoins d’hébergement des personnes âgées dépendantes de ce secteur puisque les communes de Montesson, Carrières-sur-Seine et du Vésinet, représentant un bassin de population d’environ 45.000 habitants, sont à ce jour dépourvues d’EHPAD.

La Fondation procède également, dans le même temps et sur le même site au transfert de l' ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail) Léopold Bellan de Montesson qui compte 90 travailleurs. Les 2 bâtiments sont contigus. Leur proximité permettra de mutualiser les services administratifs et généraux.

Le site retenu pour ces projets est localisé au 205-207 avenue Gabriel Péri, dans le quartier de la Borde près du Centre hospitalier Théophile Roussel. La livraison des bâtiments est prévue le 30 avril 2018.

 

Description de l'EHPAD:

 L’établissement sera entièrement habilité à l’aide sociale et accueillera 84 personnes âgées dépendantes. 

  • • Il comptera 84 logements en chambres simples d’une surface de 20 à 23 m². Certaines de ces chambres seront communicantes et destinées à l’’accueil des couples ; 
  • • Ce projet apportera son soutien aux aidants par la création de 4 places d’hébergement temporaire, d’un accueil de jour de 10 places et d’un café des aidants dans le cadre du partenariat de la Fondation Léopold Bellan avec l’Association Française des Aidants ; 
  • • L'équipe pluridisciplinaire de l’EHPAD comptera une soixantaine de salariés ;
  • • Un protocole spécifique permettra de répondre aux besoins d’accueil en urgence sociale : logements devenus inadaptés ou insalubres (notamment dans le cas de personnes atteintes du syndrome de Diogène), décès de l’aidant, sortie d’hospitalisation non préparée…L’établissement s’appuiera sur ses 4 places d’hébergement temporaires afin de proposer ce service ; 
  • Une offre d’accompagnement spécifique à destination des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer sera proposée par la création de deux unités spécifiques de 14 lits chacune qui seront dédiées à l’accompagnement des malades Alzheimer ; un pôle d'activités et de soins adaptés (PASA) de 14 places qui sera destiné aux résidents de l’établissement présentant des troubles neuro- cognitifs et des troubles modérés du comportement ; l’accueil de jour de 10 places qui sera lui aussi dédié à l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. 
  •  L’accueil de personnes en situation de handicap psychique et vieillissantes de plus de 60 ans est envisagé en lien avec le Centre Hospitalier Théophile Roussel ; 
  •  Dans le cadre d’une politique sociale et environnementale forte, l’établissement accueillera environ 15 % d’actuels bénéficiaires du RSA qui, après formation, intégreront les équipes de l'EHPAD. Par ailleurs l’établissement sera certifié aux normes environnementales Habitat & Environnement auprès de l’organisme certificateur CERQUAL ; 
  • Une expérimentations en télémédecine est souhaitée.

 

Descriptif de l’ESAT
• L’établissement compte 90 travailleurs en situation de handicap mental ou psychique ; 
• Il compte 4 ateliers : reprographie, conditionnement, espaces verts et voiries ;    
• Tout comme l’EHPAD, l’ESAT fait l’objet d’une démarche environnementale exigeante. Il sera certifié Haute Qualité Environnementale (HQE) auprès de l’organisme certificateur CERTIVEA


Ce projet est porté avec le concours financier de nos partenaires :
- L’ARS Ile-de-France et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) à hauteur de 10 % de l’EHPAD et 16 % de l’ESAT ; 
- Le Conseil départemental des Yvelines à hauteur de 10 % de l’EHPAD ; 
- La Région Ile-de-France à hauteur de 6.24 % du montant de l’EHPAD, de 17.51 % de l’accueil de jour et de 8.8 % de l’ESAT ; 
- Les caisses de retraites AGIRC & ARRCO ; 
- La ville de Montesson en tant que garant de l’emprunt de l’EHPAD ; 
Un apport en fonds propres conséquent de la Fondation Léopold Bellan permet par ailleurs de limiter le recours à l’emprunt et son impact sur les tarifs de l’EHPAD.